31 décembre, 2017

Bandes dessinées numériques – Suite

En 2014, j’avais fait une sélection d’applications de bandes dessinées numériques, avec quelques exceptions en montrant des exemples notables en ligne. Si vous ne l’aviez pas vu, c’est ici. Depuis, Professeur Cyclope est devenu feu Professeur Cyclope par manque d’abonnés et c’est bien triste, mais les œuvres de bandes dessinées numériques continuent de fleurir. Dans cet article-ci, je montre plutôt ce qui se passe en ligne.

 

1_ Portails de bande dessinée numérique :

BDNEXT, HEAR
Tout d’abord, on trouve une bonne palette d’auteurs parmi les bandes dessinées réalisées dans le cadre d’un cours d’illustration de la HEAR (Haute Ecole d’Art du Rhin): http://www.bdnext.net/
Souvent graphiquement réussies, animées, elles expérimentent diverses relations narratives espace/temps. Attention, elles mettent souvent longtemps à charger. Parmi tout cela, en voici 14 que je vous conseille, dans un ordre de subjective préférence :
Anna Griot, La forêt (scroll)
Antoine Maillard, Roaxaca zone (diapo dessiné)
Lisa Blumen, Providences (hypercomic)
Elena Seubert, Sunday afternoons (scroll horizontal)
Cédric Philippe, Alice (diapo dessiné)
Lucy Miller, Lonely White Fields (scroll + bande son)
Sébastien San-Arcidet, Pomme et Prudence (scroll)
Antoine Josset, Derrière la colline (diapo dessiné)
Lukas Weidinger, L’application infinity (diapo dessiné)
Camille Van Hoof, Une petite voix m’y pousse (diapo dessiné)
André Derainne, Bleu (scroll)
Manon Debaye, Le collier magique (diapo dessiné)
Cheyenne Olivier, 8 clos (mélange d’hyperfiction et diapo dessiné + bande son)
Grégoire Pires, Submersion (diapo dessiné)

CHALLENGE DIGITAL, FESTIVAL D’ANGOULÊME

Le concours Challenge digital du festival d’Angoulême, depuis 2015, parmi lesquels on retrouve certaines œuvres des étudiants de la HEAR ainsi que :
Juliette Mancini, PAN! Naissance de la peur et appropriation politique (diapo dessiné)
Pauline Lecerf, Night Shift (scroll)
guimero64, Little dans les nuages
(diapo dessiné)
Gaspard et Ulysse Gry, Un monde en pièces (scroll)
Tom Cochien, Vertical Mall (hypercomic, scroll)
Thomas Charmont, Une histoire d’imposture (diapo dessiné)
Aude Wiard,
Contre toute attente (diapo dessiné)

SCREENDIVER

Screendiver
contient de nombreux exemples de bande dessinée interactive, notamment en réalité augmentée. Les artistes qui ont lancé le projet de plateforme sont Ezra Claytan Daniels (US), Daniel Burwen (US), Sutu (AUS), Jason Shiga (US), Baptiste et Julien Milési (CH) et Remco Vlaanderen de Submarine Channel (NL)
On y trouve notamment :
Memory Catcher et Monde binaire de Transmïi (Baptiste et Julien Milesi)
The boat,
Upgrade Soul de
Ezra Claytan Daniels, Murat de Ondřej Novák et Vojtěch Šeda, œuvres citées dans l’article de 2014 et toujours pertinentes
Meanwhile de Jason Shiga et Andrew Plotkin (qui existait en version papier, déjà dans une navigation de lecture hyperfictionnelle type infinite canvas)
The art of Pho, Julian Hanshow, Loïs Van Baarle et Submarine Channel
Hotel, Han Hoogerbrugge

À noter également que Sutu a lancé un appel à projet à illustrations en réalité augmentée (qui a donné lieu au livre Prosthetic reality), et une app qui permet de les lire, Eyejack. Eyejack se veut comme une curation d’œuvres en réalité augmentée (pas vu encore de bande dessinée augmentée là-dedans).

ATELIER CAPSULE
De 2015 à 2016 (environ), l’Atelier Capsule, mené par Félix Elvis, Lucie Le Moine et Julien Zamor a fait une incursion dans le milieu, leur site a disparu mais il reste leur page Facebook. Ils avaient lancé une application qui permettait de lire plusieurs Turbomedia, dont certains ont été récompensés à Angoulême. Certaines bandes dessinées sont encore lisibles sur le portail « jeune création » d’Angoulême (faire une recherche « atelier capsule » dans mot-clé, désolée, pas d’url à partager)

ET TOUJOURS :
Grandpapier
Coconino World
Delitoon
BDZ mag
Turbointeractive

2_ Les feuilletons :

Le secret des cailloux qui brillent, un feuilleton en turbomedia avec les contributions de plusieurs auteurs

Tout Garni, un feuilleton par les Editions La Pastèque, hébergé sur TV-Quebec (12 épisodes). Un livreur de pizza qui aura donc mis un an avant de pouvoir livrer son met devenu froid.

Les drôles de calendrier de l’avant de Noël Morphique

Été, feuilleton Instagram produit par Arte, de Thomas Cadène, Joseph Safieddine, Camille Duvelleroy, Erwann Surcouf et Santoré

Saving maggie, Maikel Verkoelen

3_Quelques initiatives d’auteurs

Exaheva

Notamment :
L’accident, bande dessinée publiée sur Youtube, une sorte de scroll horizontal dans un spectrogramme qui dessine le paysage
Mais oui, mais oui avec Thomas Mathieu, bande dessinée inspirée jeu vidéo de zombies :
Tu ne peux pas te retourner, qui fait penser au jeu vidéo « Passage » de Jason Rohrer :
Saison 2, épisode 19 du feuilleton « Le secret des cailloux qui brillent » : bande dessinée comédie musicale pour le feuilleton  avec tous les clichés du genre retravaillés dans l’espace de la page
Et un générateur de strip qui ma foi marche pas trop mal

Daniel Merlin Goodbrey

Je n’ai pas tout lu ; je conseille The empty kingdom
Ou encore Cells
Voir son interview sur le site Du9 par Tony

Tony (Anthony Rageul), un fourmillement de recherches visibles sur son site

Voir aussi les résultats d’un atelier Pierre Feuille Ciseaux en 2011, avec Ibn Al Rabin, Benoit Preteseille, Oriane Lassus, etc.

Richard Mc Guire, Here

Publié en papier, version eBook interactive

Vidu et Badraf, L’immeuble, un motif récurent en bande dessinée (la case = la pièce, l’espace toussa), et qui me fait aussi penser au jeu vidéo Comix Zone

Plus une expérimentation illustrée qu’une bande dessinée, mais on se laisse emporter, dans Short trip par Alexander Perrin

Marietta Ren, Phallaina. Long scroll horizontal en noir et blanc (ce qui le distingue du scroll ci-dessus et le rapproche de la bande dessinée, finalement, ce sont les dialogues).

Emmanuel Papillion, Batbad.com : une transposition du Philémon de Fred qui reste toujours une source d’inspiration pour l’architecture de lecture en bande dessinée.

 

Fredryk Rysjedal, Close, Closer, Closest ou encore Tales from outer sogn

Ezra Claytan Daniels, celui qui a réalisé Upgrade soul continue dans sa lancée avec d’autres expérimentations. Par exemple : We are not alone (diapo dessiné posté sur Instagram)

Sutu, Nawls. À l’origine de Eyejack cité plus haut, Sutu avait expérimenté en bande dessinée interactive à l’esthétique années ’90.

Et j’en oublie encore certainement tout plein, mais je viendrai les rajouter ici.

 

4_ Expérimentations techniques en 3D :

André Bergs, Protanopia. Bande dessinée en « aquarelle 3D ». Démo filmée

Une interprétation de Calvin & Hobbes en 3D ici, par Elbriga

Le Tilt Brush VR de Google va très probablement nous amener quelques hybrides de bandes dessinées.
Voici des exemples que l’on peut trouver sur la page Facebook de Tilt Brush Artists :
Un test de Rein Bijlsma
Un test de Fyodor Krasniy
Un test de Jasper Patterson
On pense aussi à Dear Angelica, un film VR qui est sorti cette année, où l’on passe d’une scène dessinée légèrement animée, à la suivante, avec parfois les textes écrits dans le dessin (ci-dessous, un simple extrait vidéo)

Nuomi Chen et ses illustrations à 360°

Cabbibo, Enough. Où l’on passe d’une case / cadre à l’autre dans un paysage 3D. Les textes aussi subissent l’influence des éléments qui naviguent sur la page.

Et un projet VR, Projet Hikari, que je n’ai pas encore pu tester, avec un petit air de a-ha!

Je mets de côté pour l’instant une autre partie de la liste qui pourrait être des jeux vidéos à la navigation inspirée par la bande dessinée, qui contiendrait par exemple Gorogoa, Framed, Storyteller game, etc… Mais c’est encore un tout autre travail! Au rythme où je publie, peut-être dans 3 ans? Par ailleurs, je suis sûre qu’il en existe sur le web. Un petit article datant de 2012 pour commencer, Tintin vs Mario, avec Pierrec (oujevipo), Exaheva, Saturnome, Mortis Ghost et Nuki.

 

Enfin, pour d’autres listes, c’est ici :
Celle d’Anthony Rageul
Julien Baudry, sur Phylacterium et sur ce Google Drive