11 mars, 2012

City Media #3

 

[english version below]

Exposition de l’application « Péripéties Tissées » sur l’écran multi-touch « City Media (lien ext) au Mapping Festival, mai 2011.
Le dispositif a été conçu à la base pour être installé dans les bibliothèques d’Aix-en-Provence et de Marseille. Le contexte de la bibliothèque m’a permis d’imaginer une application qui servirait d’atelier d’écriture. L’utilisateur face à ce mur se comportant de manière assez négligente, il a fallu réfléchir à une écriture générative qui permet un réajustement par la suite.

« J’ai un peu fouillé dans ma bibliothèque, j’ai choisi par hasard un livre que j’avais déjà beaucoup lu. Je l’ai éloigné de moi, j’ai défait toutes ses péripéties, ça faisait des ficelles grossières, subtiles, éloquentes, colorées. J’ai commencé à tisser mon intrigue. »

 

Mode de fonctionnement

L’ écran qui présente l’application fait 2m sur 3, il est multitouch. Un paysage y est dessiné, beaucoup plus grand que l’écran, et dans lequel on peut se balader. Lorsqu’on touche un des éléments du paysage, des mots se proposent, se déploient tout autour. On en choisit un et on peut déployer la phrase qui est associée dans le décor. Elle devient la trace de notre passage. On ne lit la narration qu’en parcourant le paysage. La phrase est en interaction avec les éléments du décor : si on passe sur le trou, les mots tombent dedans, si on passe près d’un bâtiment, les mots veulent y entrer, si on passe sur une montagne les mots s’écrivent en corps plus grand… On peut ensuite récupérer les mots et les assembler différemment. À force de lectures et de déploiements, l’espace est susceptible d’être rempli de mots.
…Et bonus
Afin de construire l’immense paysage au sein duquel l’utilisateur pouvait se balader, dans l’application chacune des touches du clavier plaçait un élément du décor. Le « a » correspondait à un sapin ; le « q à une cathédrale, etc…

Télécharger le Clavier_paysage qui sera admirable, collé sur votre clavier d’ordinateur. De plus, il vous entraînera à connaitre par cœur l’emplacement des lettres et à taper des textes tout en regardant les papillons voler.

///

 

[english version]

Exhibition of the application « Péripéties Tissées » on the « city media » multi-touch screen at the Mapping Festival, may 2011.

This project has been conceived in order to be set up in the libraries of Aix-en-Provence and Marseille. The library context enabled me to imagine a writing workshop’s application. As the user before this wall, behaves in a pretty negligent manner, we’ve had to think about a form of generative writing allowing for later adjustments.

“I’ve searched through my library, by chance, I’ve picked up a book that I had already read many times. I’ve moved it away, I’ve undone all its ventures, it generated some rough strings, thin, eloquent, colored. I’ve begun threading my plot”.

Functioning

The size of the screen on which the application runs is 2m by 3 and is multi-touch. A landscape is drawn, much higher than the screen, and within which we can wander. When we touch an element of the landscape, some words spring up and deploy themselves all around.
We choose one and we can unfold the associated phrase within the environment.

This becomes the trace of our passage. We read the narration by going through the landscape. The phrase is an interaction between the elements of the environment: if we pass over a hole, the words fall in, if we go next to a building, the words try to get in, if we climb up a mountain the words becomes bigger…We can later recollect the words and assemble them in a different way. By reading and deploying them, the space is to be filled with words.

Download the Landscape_keyboard, which would be lovely, pasted on your desktop keyboard. Moreover, it will help you learn by heart each letter’s position and type texts while staring at flying butterflies.