4 avril, 2012

Wrist Watch, pour Tissot

WRIST WATCH – TISSOT SA – BASELWORLD 2012 from Media Design HEAD – Genève on Vimeo.

Photos : © Raphaëlle Müller

Expérience visuelle, interactive et sensorielle, Wrist Watch est le fruit d’un mandat confié par Tissot SA aux deux programmes master en design de la HEAD – Genève. Ce projet a été conduit en étroite collaboration avec l’agence lausannoise Trivial Mass Production.

Etudiante en master Media Design à la HEAD – Genève, Cassandre Poirier-Simon a conçu un système interactif original qui permet d’explorer tout un univers d’images correspondant à quatre montres emblématiques de Tissot SA et à leurs fonctions : «Racing Touch», «Sailing Touch», «Sea Touch» et «T-Touch Expert». Chaque borne comprend un système innovant de captation de mouvement couplé à un dispositif de projection d’air, ainsi qu’un écran tactile sur lequel apparaît une animation multimédia composée d’images digitales interactives et d’illustrations 3D.

Sur chaque borne, un anneau éclairé invite le visiteur à y glisser une main pour découvrir et manipuler un petit monde virtuel qui présente de façon ludique les fonctions et l’univers symbolique d’un modèle de montre de la série «Touch» de Tissot SA.

La mise en espace de ce système et le design des bornes interactives ont été imaginés par les étudiant-e-s du master Espaces et communication de la HEAD – Genève.


Media design:
Cassandre Poirier-Simon, avec Raphaël Muñoz, Baptiste Milési, Nadezda Suvorova
Exhibition design: Rob van Leijsen, Laure Bretagnolle
Equipe pédagogique: Daniel Sciboz, Camille Scherrer, Etienne Mineur, Douglas Edric Stanley
Partenaire: Trivial Mass Production, Nicholas Haagensen
Technique : David Hodgetts (Unity), Marc Wettstein (système de buses), Sylvain Chagué (reconnaissance de la rotation du poignet)
Modélisateurs 3D : Marco Falsitta, Emilien Straggiotti, Olivier Gros

Baselworld 2012

Du 8 au 15 mars 2012

 

Documents de travail :

Racing-Touch

Venez mesdames et messieurs assister à la grande course sur notre circuit en pelote ! Venez admirer les bolides carmin tordre les routes par le frottement de leurs pneus ! Une piste difficile, mesdames et messieurs, des tremplins, des virages aigus, la traversée de deux villes aux deux des quatre coins du monde, des chemins déroutants, un pont levant et même un volcan ! En piste, vous verrez les six meilleurs conducteurs en compétition ! Qui verrez-vous sortir, juste avant la ligne d’arrivée, de la fumée du volcan ? Espérons que le nuage de cendre ne rendra pas le gagnant méconnaissable !
 

 
 

T-Touch Expert

Je regarde l’heure, TIC. C’est l’heure, TAC. À toute heure TIC, l’hélicoptère m’attend, TAC, sur le toit du building, TIC. L’heure du week-end a sonné, TAC. Je vole au-dessus de la grande horloge, TIC, qui frappe les heures, TAC, pour toute la ville, TIC. Je dépasse le fleuve blanc laiteux, TAC, qui sépare la ville, TIC, de mes chers alpages TAC. Je suis heureux, TIC-TAC. Je me couche de bonne heure, TIC. Comme tous les week-ends, TIC, à heures fixes, TAC, j’ai mon emploi du temps, TIC, déterminé TAC : dès l’aube, TIC, randonnée, TAC, parapente, TIC, puis mon heure de gloire, TAC, dans le club, TIC, entouré des nouvelles filles venues de loin, TAC pour s’extasier devant les montagnes suisses, TIC. Les strates qui agencent les montagnes sont les traces du temps, TIC-TAC. Je pense déjà à l’hiver qui arrive, TAC, aux descentes à ski à 200 km/h, TIC, au silence de mes monts enneigés, TAC… Je sais qu’au retour à la ville, TIC, les heures de pointe me laisseront de marbre, TAC et je remercierais la grande horloge, TIC-TAC de consumer les heures, TIC-TAC, jusqu’au week-end prochain, TIC-TAC.
 

 
 

Sailing-Touch

BOUM! Un boulet de canon! Je m’écarte! En toute hâte! Une régate! Plusieurs pieds dessous moi, les voiliers, ils sont trois, se sont rués, convoitant la ligne d’arrivée… La mer est une boule d’eau! Elle s’agite! Et ça gîte! Les vagues blaguent, jouent avec les bateaux! Allegro! Ils continuent… Coûte que coûte! Et la pluie! Goutte-à-goutte! Je suis sous! J’ai froid moi! Goéland! D’un coup d’aile! Je m’élève! Han! Au-dessus des nuages! Ah! Soulagement…
Les paillettes de soleil, sur l’eau, palpitent. Les éclats des ventres des poissons, je cherche. Plus loin je vois un requin, dépasser une vedette… Fluette! Qui ne s’en aperçoit pas! Pas du tout! Mais moi! Du poisson, je veux moi! Une ancre colossale est mon perchoir. D’où je cherche ma pitance. Les couleurs changent… Du bleu, du bleu! Le phare s’allume… Éclaire la lune. La mer s’est calmée, la marée… monte…
 

 
 

Sea-Touch

Préparons-nous pour une abyssale plongée, depuis le chœur coloré des coraux, les dos blancs des bancs de poissons, tout en esquivant ces raies électriques hérissées qui s’irritent si facilement, les bathyscaphes jaunes silencieux, les requins –gardes rôdant–, nous pouvons maintenant descendre vers l’épave d’un galion effondrée contre un récif, pour glaner quelques admirables pièces du passé enfouies dans son ventre vermoulu, puis en tournant toujours le dos à la lumière et aux couleurs, descendons encore plus profond, vers les milieux abyssaux, où la lumière ne passe plus, sans oublier de chercher l’unique lumière pouvant être visible dans ces endroits, une lumière organique, celle des étranges êtres qui fréquentent ce domaine…
 

 
 

One thought on “Wrist Watch, pour Tissot

  1. Pingback: abstractmachine » Wrist Watch

Comments are closed.